Un homme âgé laisse 14 cadeaux de Noël à la fille de son voisin avant de décéder : elle en ouvrira un par an

Il est vraiment étonnant de constater que la plupart d’entre nous ne connaissent probablement pas du tout nos voisins. Malgré la courte distance qui sépare souvent les portes d’entrée des maisons, – et dans certains cas, il ne s’agit vraiment que de quelques mètres – on n’apprend presque jamais à connaître ses voisins. Ce n’est pas le cas pour tout le monde, bien sûr, et cette histoire va le prouver. Ken Watson était probablement le « voisin parfait » : un homme âgé plein de vitalité, avec des histoires incroyables à raconter, qui s’est pris d’affection pour son jeune voisin Owen Williams et sa famille. Une fille est née d’Owen en 2016 et pour M. Watson, elle était vraiment comme une petite-fille. Malheureusement, en 2018, M. Watson est décédé, mais il avait depuis longtemps imaginé un moyen d’être présent pour sa « petite-fille adoptive » dans les années à venir.


Lorsque Noël approche, on commence à ressentir ce sentiment de bonheur mêlé de mélancolie, qui se répète chaque année. M. Watson a certainement su accueillir ses voisins et leur fille de quelques mois, qu’il considérait comme si elle était sa petite-fille, en cette période de fêtes de fin d’année et aussi pendant le reste de l’année. Malheureusement, Ken Watson, âgé de 80 ans, est décédé en 2018, alors que la petite Cadi n’avait que deux ans. Mais Owen Williams et sa famille étaient loin de se douter que M. Watson avait prévu une douce surprise pour leur fille. Un jour, la fille de M. Watson a frappé à la porte d’Owen et lui a laissé une boîte pleine de cadeaux emballés : il s’agissait de 14 cadeaux de Noël destinés à Cadi. Ken les avait tous achetés et emballés afin de pouvoir les laisser à la petite fille, qui devrait les ouvrir les Noëls suivants.


Un cadeau pour chaque Noël, jusqu’à ce que Cadi ait 16 ans. Owen a décrit le moment où il a réalisé ce qu’étaient ces paquets de Noël : « La fille de Watson avait l’air très émue et j’ai eu une boule dans la gorge. Ma femme était en appel vidéo avec sa mère en Irlande. J’ai posé la boîte avec les paquets sur le comptoir de la cuisine et ma femme s’est mise à pleurer et moi à pleurer et sa mère à pleurer’. Pour l’instant, Cadi a ouvert ses trois premiers cadeaux : une chèvre en peluche, un circuit de train en bois avec les lettres de son nom et un livre de coloriage et de dessin.


Owen s’est demandé s’ils n’auraient pas dû ouvrir tous les cadeaux, de peur qu’une Cadi maintenant âgée de 16 ans ne se retrouve avec des constructions d’enfants par exemple, mais la plupart des utilisateurs de Twitter avec lesquels l’histoire a été partagée ont dit non. Cadi ouvrira un cadeau par an et ce sera une belle tradition et une histoire de Noël à retenir et à raconter dans le futur.


Owen a été assez surpris de constater que la plupart des utilisateurs qui ont interagi avec lui ont admis qu’ils ne connaissaient pas leurs voisins : « Je suis frappé de voir combien peu de gens connaissent leurs voisins. Beaucoup m’écrivent : ‘Oh quelle belle histoire, je ne connais même pas mes voisins ».

Que dire, une histoire qui nous a émus et qui, nous l’espérons, encouragera les gens à faire des actes de bonté envers leurs voisins cette année.

Like this post? Please share to your friends:
INFOS POSITIVES